Quels sont les plus beaux parcs et jardins de Lisbonne ?

espaces verts lisbonne

Lisbonne bénéficie d’un climat idéal favorisant le développement d’une végétation d’une étonnante variété. Du plus petit parc ou jardin au plus grand espace vert, les promeneurs en quête de fraîcheur sont comblés.

Sans compter les parfums et les couleurs d’une flore abondante qui feront le bonheur de tous.

A Lisbonne, la nature est partout. Même dans les coins de balcons souvent ornés d’un petit jardin improvisé, notamment dans le quartier de l’Alfama.

Si vous recherchez un petit coin d’ombre, où bien pour quelques heures d’errance et de flânerie, lisez attentivement ce qui suit. 🙂

 

Le jardin d’Estrela

VISITER LES JARDINS DE LISBONNE

Jardin Estrela – Photo Ana Luísa Alvim – CML

Le jardin d’Estrela (également connu sous le nom de jardin Guerra Junqueiro) est inauguré en 1842. Il est situé face à la basilique de l’Etoile (Basalica da Estrela), sur le parcours du célèbre tramway 28. C’est l’un des plus jolis jardins de Lisbonne.

Il est principalement fréquenté par les habitants du quartier, et peu connu des touristes. On y découvre une grande diversité d’arbres (environ 800 espèces) et une flore exotique.

 

Bon plan

Le marché Crafts & Design s’y déroule le premier week-end de chaque mois.

 

Le jardin comprend un magnifique kiosque à musique en fer forgé, des sculptures, des volières, une grotte artificielle, ainsi que des lacs, une aire de jeux, et un café avec terrasse. C’est un parc romantique à l’anglaise, où règne une ambiance sereine et conviviale.

 

Le saviez-vous ?

Le kiosque à musique, datant de 1884, se trouvait à l’origine sur le “Passeio Público”, aujourd’hui devenue “Avenida da Liberdade”. Il est ensuite déplacé vers le jardin en 1936.

Adresse

– Jardin d’Etrela – Praça da Estrela, n°12 – Lisbonne
– Accès gratuit

 

Le jardin de Torel

où se promener à lisbonne

Jardin de Torel – Photo CML

C’est un joli espace vert offrant une vue panoramique sur les toits de Lisbonne. Il est pourtant souvent méconnu de ses habitants. Le jardin est aménagé sur deux niveaux. Il comprend un kiosque avec terrasse, une esplanade, des bancs et des chaises longues pour le farniente.

 

Bon plan

Empruntez le funiculaire de Lavra pour vous y rendre.

 

Le jardin du Torel a été récemment doté d’une petite plage urbaine. C’est une sorte de grande piscine en plein-air gratuite, bordée de sable, et ouverte en été.

 

Adresse

– Jardin de Torel – Rua Júlio de Andrade – Lisbonne
– Accès gratuit

 

Le jardin botanique d’Ajuda

les plus jolis jardins de lisbonne

Jardin Botanique Ajuda – Photo Wikipédia

C’est le premier jardin botanique portugais (3,5 hectares). Remontons à ses origines. Suite au séisme de 1755, le roi José Ier refuse de faire reconstruire son palais sur la Place du Commerce située en bordure du Tage. Il choisit de s’installer sur les hauteurs d’Ajuda.

Puis un jardin botanique naît en 1768 sous les fenêtres du palais, selon les souhaits de la reine Maria Ier. C’est le 15ème jardin botanique d’Europe. Le futur roi peut ainsi ajouter une nouvelle matière à son enseignement, celle de la science (en plein essor à cette époque).

Aujourd’hui, diverses espèces tropicales venues des quatre coins du monde et de magnifiques parterres de fleurs forment un ensemble d’une grande beauté. Sans compter une vue extraordinaire sur le Tage. Depuis 1918, le jardin appartient à l’Institut Supérieur d’Agronomie.

 

A noter

Un jardin des arômes a été créé pour les non-voyants. Les étiquettes sont écrites en braille et les plantes sont surélevées permettant ainsi de les sentir et de les toucher.

Adresse

– Jardin Botanique d’Ajuda – Calçada da Ajuda – Lisbonne
– Accès payant

 

Le jardin botanique tropical

les jardins de lisbonne

Jardin Botanique Tropical

Le jardin botanique tropical, à ne pas confondre avec le jardin botanique d’Ajuda, se situe derrière le palais présidentiel de Belém, à proximité du monastère des Hiéronymites.

Son patrimoine végétal regroupe environ 600 espèces d’arbres et de plantes originaires de différents continents. Le jardin est notamment spécialisé dans la flore tropicale. On y découvre entre autres d’imposants palmiers et une magnifique collection d’orchidées.

Le jardin botanique tropical est classé monument national depuis 2007.

 

A noter

Le jardin botanique tropical est fermé au public depuis le 7 janvier 2019 pour une réhabilitation complète. Les travaux, d’une durée totale de 3 ans, se dérouleront en plusieurs phases. Le jardin sera ouvert partiellement à certaines périodes.

Adresse

– Jardin botanique tropical – Largo dos Jerónimos – Belém – Lisbonne
– Accès payant

 

Le parc Edouard VII

parc dans le centre le Lisbonne

Parc Edouard VII

Le parc est ouvert en 1902, et initialement dénommé “Parque da Liberdade”. Il est rebaptisé “Parque Edouardo VII” lors de la visite officielle du roi d’Angleterre en 1903.

Le parc se situe dans le prolongement de l’Avenida da Liberdade. Les jardins à la française ont une superficie totale de 25 hectares, et sont répartis sur 650 m de long et 55 m de large. Le point culminant du parc Edouard VII (où se situe le plus grand drapeau du Portugal) offre une vue en perspective sur la place du marquis de Pombal, le quartier de la Baixa et le Tage.

 

A noter

Le magnifique pavillon Carlos Lopes, récemment rénové, se situe en haut et à droite du parc Edouard VII. On y organise de nombreuses expositions et animations diverses.

Le parc Edouard VII nous ravit, certes par ces jardins, ses foires (foire du livre en juin) et ses expositions, mais pas seulement… Il possède un atout assez peu connu et offrant un dépaysement total : les serres consacrées aux espèces exotiques et aux plantes tropicales rares.

 

Les serres du parc Edouard VII

les serres du parc Edouard VII

Serre Froide – Photo CML

Il existe trois espaces : la serre froide (Estufa Fria), la serre chaude (Estufa Quente) et la serre douce (Estufa Doce). Elles se situent dans la partie supérieure gauche du parc.

La serre froide est créée par un jardinier de Lisbonne en 1910. Quelques petits pots de plantes délicates sont devenus, cent ans plus tard, une forêt luxuriante. 🙂

Une fantastique forêt de fleurs et de plantes venues de différentes régions du monde, et au milieu desquelles fontaines, ponts japonais, grottes et cascades y ont été installées. Il y règne un silence absolu.

 

Le saviez-vous ?

– La serre froide est dite “froide” car non chauffée, et la serre chaude est dite “chaude” car chauffée par les rayons du soleil traversant une couverture en verre

– Des lieux insolites où de nombreux événements sont organisés.

La serre chaude est ajoutée vers 1950. Ici, changement de décor. On y trouve des plantes originaires des climats tropicaux, telles que le caféier, le manguier et le bananier. Les plantes grasses et notamment les cactus, ont quant à eux élu domicile dans la serre douce.

 

Adresse

– Parque Eduardo VII – Praça do Marquês de Pombal – Lisbonne
– Accès du parc gratuit
– Accès aux serres payant (gratuit avec la Lisboa Card).

 

A noter

Le “Corredor Verde de Monsanto” relie le parc Edouard VII (à hauteur du jardin Amalia Rodrigues) au parc forestier de Monsanto. Une piste cyclable et piétonne de 2,5 kilomètres qui se déroulent principalement dans un contexte de verdure.

 

La liaison étant toute faite, rendez-vous maintenant au parc Monsanto : les poumons de Lisbonne. 🙂

 

Le parc forestier de Monsanto

le bois de lisbonne

Parc Monsanto

C’est un bois intégré sur le territoire géographique de la ville, le plus grand espace vert de Lisbonne (environ 900 hectares, soit l’équivalent du bois de Boulogne à Paris). Il se situe sur les hauteurs, à l’ouest de la capitale, et s’étend du palais d’Ajuda au quartier de Benfica.

Le parc possède plusieurs belvédères dont le miradouro Panorâmico récemment réouvert au public , et offrant une vue à 360° sur Lisbonne. Le point culminant du parc forestier de Monsanto est à 216 mètres d’altitude.

 

Un peu d'histoire...

La montagne de Monsanto, habitée à l’époque de la préhistoire, perd sa forêt d’origine lors du développement de la capitale. La forêt est d’abord traversée par l’imposant aqueduc des Eaux Libres au XVIIIè siècle. Puis l’aristocratie s’y installe ensuite dans de magnifiques fermes et jardins (dont Quinta da Infanta).

A la fin du XIXè siècle, de nombreux arbres sont encore abattus lors de la construction de la forteresse de Monsanto, destinée à protéger la capitale, et devenue de nos jours une prison. Dans les années 1940, le parc est dessiné par Salazar, puis reboisé.

Aujourd’hui le parc Monsanto est une forêt très diversifiée comprenant des activités sportives et ludiques, un parcours de santé et des aires de jeux.

 

Le saviez-vous ?

Le camping de Lisbonne se situe dans le parc forestier de Monsanto.

Adresse

– Parque Monsanto – Estrada do Barcal – Monte das Perdizes – Lisbonne
– Accès gratuit

 

Le jardin de la fondation Gulbenkian

jardin culturel lisbonne

Jardin Gulbenkian – Photo Wikipédia

Ce magnifique jardin de 7,5 hectares, entoure les différents bâtiments de la fondation Gulbenkian. Le jardin comprend cinq parcours de concepts différents, cheminant entre plantes et arbres de diverses espèces.

On peut y découvrir le parcours ombre et lumière (Percurso Luz e Sombra), le parcours du lac (Percuso do Lago), le parcours des vues (Percuso das Vistas), le parcours des senteurs (Percuso dos Cheiros), ainsi que le parcours des bordures (Percuso das Orlas).

 

Bon plan

Profitez d’une promenade dans les jardins lors d’une visite au musée Gulbenkian.

 

La fondation Calouste Gulbenkian propose régulièrement des activités culturelles, récréatives et éducatives (notamment la découverte de la flore et de multiples espèces d’oiseaux), ainsi que des concerts en plein air.

 

Adresse

– Jardin Fondation Gulbenkian – Av. de Berna, n° 45A – Lisbonne
– Accès gratuit

 

Et aussi...

– La plupart des monuments et des palais de Lisbonne se situent dans des cadres verdoyants (Jardin de Belém, Parc du château, Jardin de Principe Real, Jardin du Palácio Fronteira…).

– Sans oublier de nombreux petits jardins parfois si secrets qu’il semble difficile d’en faire l’inventaire. Nous vous laissons le soin de les découvrir au hasard d’une promenade. 🙂

– Et bien sûr le Parc du Palais de Pena à Sintra, les jardins du marquis de Pombal et le parc des poètes à Oeiras.