Visiter Cascais : Que voir et que faire ? Nos conseils

les environs de lisbonne

Cascais est une sorte de petit joyau privilégié, devenu l’un des lieux les plus touristiques du Portugal. A seulement quelques kilomètres de Lisbonne, la station balnéaire de Cascais bénéficie de jolies plages de sable fin. Elle est également dotée d’un riche patrimoine culturel et d’un cadre de vie exceptionnel.

 

Le charme du centre ville de Cascais

Son atmosphère glamour, son centre historique et son architecture pittoresque, ses bars aux terrasses accueillantes et ses restaurants, font de Cascais un lieu autant apprécié des visiteurs que de ses habitants.

Photo Thomas Gartz – Flickr

Cet ancien village de pêcheurs est un paradoxe. Son aspect sympathique et accueillant préserve de façon naturelle son caractère et son visage à échelle humaine. Et en même temps, tout ceci contraste avec les moyens que Cascais met en oeuvre en tant que haut-lieu du tourisme.

restaurant cascais

Cascais : ville ou village ?

La municipalité de Cascais n’a jamais souhaité prendre le statut officiel de ville. Avec ses 200 000 habitants, Cascais conserve donc le statut officiel de village. C’est le cinquième village le plus peuplé du Portugal.

 

La mairie municipale est certainement le bâtiment le plus emblématique de Cascais. Il est facilement reconnaissable par ses nombreux panneaux d’azulejos représentant des saints catholiques. Cet édifice date de la fin du 18ème siècle. C’était l’ancien Palais des comtes de Guarda. Il fut transformé en mairie en 1940.

place de la mairie

Hôtel de ville de Cascais

L’hôtel de ville abrite un petit musée, le Museu da Vila, qui retrace l’histoire et la transformation au fil du temps d’un village de pêcheurs en une ville cosmopolite.

La Praça 5 de Outubro, située face à la baie de Cascais, a la particularité de posséder un sol ondulé en forme de vagues… et pourtant tout est bien plat. 🙂

 

A noter

On retrouve ce type de chaussée portugaise un peu partout au Portugal, notamment sur la place Dom Pedro IV à Lisbonne.

A côté de l’hôtel de ville se trouve la statue de Dom Pedro Ier, ancien roi du Portugal, connu pour sa triste et légendaire histoire d’amour avec Inês de Castro.

 

Le marché de Cascais (Mercado da Vila) comprend plusieurs espaces distincts. On y retrouve bien sûr les produits frais où se mélangent de belles couleurs et de bonnes odeurs, mais aussi des bars, des restaurants, des boutiques et des animations.

événements

Mercado da Vila

Le saviez-vous ?

Des marchés thématiques tels que par exemple le marché du chocolat, de la bière, du fado, du vin, de la sardine ou de l’artisanat, y sont organisés un week-end par mois. Ambiance musicale, dégustation et concerts sont au rendez-vous.

Le marché de Vila est entouré d’un grand mur totalement recouvert de jolis panneaux d’azulejos bleus et blancs illustrant l’ancien village de Cascais.

 

Cascais offre un choix, une logistique et une qualité d’accueil, de services, et d’hébergement (hôtels et appartements) capables et aptes à répondre à tous les besoins des touristes, y compris les plus exigeants.

 

La citadelle et la marina

La citadelle de Cascais est une ancienne forteresse qui avait pour fonction de défendre la côte, et notamment l’accès à Lisbonne. Le palais de la citadelle fut une résidence d’été des rois du Portugal à partir de 1870, puis du président de la République portugaise après la proclamation de la République en 1910.

alentours lisbonne

Aujourd’hui, les murs de la forteresse abritent un hôtel 5 étoiles, le Pestana Cidadela Cascais. C’est l’un des premiers hôtels en Europe à disposer de sa propre galerie d’art “Cidadela Art District”, dédiée notamment à l’art contemporain.

L’hôtel Pestana Cidadela Cascais – Pousada & Art District fait partie des sept pousadas situées dans la région de Lisbonne. Le Musée de la Présidence de la République, également situé à l’intérieur des remparts de la forteresse, retrace quant à lui l’histoire du palais de la citadelle.

 

Un peu d'histoire

Cascais fut le premier village du Portugal a avoir l’électricité, le 28 septembre 1878. La Linha de Cascais fut également la première ligne ferroviaire à être électrifiée en 1926.

 

A gauche de la citadelle se trouve le marégraphe analogique de Cascais, également connu sous le nom de marégraphe de Borrel.

Marégraphe

Installé en 1882, ce fut l’un des premiers observatoires installés en Europe, et le premier au Portugal, consacré à l’étude des courants et des marées. Des visites gratuites sont possibles sur inscription préalable : informations ici.

Il existe aujourd’hui un nouveau marégraphe acoustique situé dans la marina de Cascais. L’ancien marégraphe analogique reste malgré tout en fonctionnement, et à son histoire s’ajoute aussi le présent. 🙂

 

Le saviez-vous ?

Le système de marégraphe analogique a été construit en 1877 par Amédée Philippe Borrel à Paris. Celui de Cascais est toujours opérationnel depuis plus de 120 ans.

 

Curieux stationnement

Une voiture futuriste signée Vhils vous attend de l’autre côté de la forteresse. 🙂

 

La marina de Cascais se situe le long de la citadelle. De nombreux événements internationaux (championnat du monde de voile ISAF 2007 et coupe de l’America 2011 à titre d’exemples) s’y déroulent et regroupent les meilleurs marins du monde.

quoi faire à Cascais

Le port de plaisance de Cascais accueille jusqu’à 650 bateaux et comprend un espace dédié aux yachts. De nombreux bars, restaurants et boutiques, animent la marina de jour comme de nuit.

Des écoles de voile et de plongée font quant à elles le bonheur de tous les amateurs de sports nautiques, débutants ou professionnels.

 

Les plages et la promenade maritime

Et maintenant, sortez les maillots de bain et mettez les pieds en éventail. 🙂 Une vingtaine de plages de sable fin offrant des environnements et des paysages très variés, se succèdent tout le long de la côte de Cascais.

plage cascais

Praia da Rainha

Les plages situées en centre ville sont les plus faciles d’accès, les plus à l’abri des vents et des courants marins. Elles sont bien sûr les plus plébiscitées par les touristes, notamment la Praia da Conceição et la Praia da Ribeira.

 

Pour tout savoir sur les plages de Cascais

Cascais mérite beaucoup plus que quelques lignes pour décrire ses plages, c’est la raison pour laquelle nous avons consacré une rubrique détaillée comprenant la carte des plages de Cascais et leurs caractéristiques.

 

La façon la plus agréable pour découvrir les plages est de marcher le long de la promenade maritime appelée le Paredão. Cette promenade piétonne relie la Praia da Conceição (située à proximité de la gare de Cascais) à la Praia da Azarujinha (située à São João do Estoril), sur une longueur d’environ trois kilomètres.

plages de lisbonne

Paradão Cascais

Sur le chemin vous rencontrerez la plage de Duquesa, le palais des Ducs de Palmela, la piscine océanique Alberto Romano (gratuite), les plages Moitas, Tamariz (face au casino d’Estoril) et Poça.

La promenade maritime dispose de nombreux bars et restaurants, ainsi que des équipements sportifs qui vous permettront de faire de l’exercice en plein air.

 

Le train des plages

La ligne ferroviaire appelée “Linha de Cascais”, longe la mer de Lisbonne à Cascais. Cette ligne de train dessert les principales plages réparties sur toute la côte.

Cascais est aussi un spot réputé pour la pratique du surf et du kitesurf, notamment sur la plage du Guincho et la plage de Carcavelos.

 

Bon plan

Si vous souhaitez découvrir des plages moins fréquentées et des paysages plus sauvages, n’hésitez pas à emprunter les vélos “pratiquement” gratuits Bicas, et parcourez la piste cyclable sur environ dix kilomètres en direction du Guincho.

 

De la Marina au Guincho

faire du vélo à Cascais

Piste cyclable Cascais

La piste longe le bord de mer de la marina de Cascais vers la plage de Cresmina et la plage mythique du Guincho. De nombreux points d’intérêts sont à découvrir sur le parcours.

 

Bon plan

Réservez au meilleur prix un hébergement dans l’un des hôtels ou appartements de Cascais. Réservations et tarifs en cliquant ici.

 

LA BOUCHE DE L’ENFER

L’assaut répété des vagues a creusé au fil des siècles des trous et des grottes dans la falaise située à l’ouest de la marina de Cascais. L’une de ces cavités, caractérisée par un arc rocheux, est surnommée la “Bouche de l’Enfer” (Boca do Inferno). Les vagues s’y engouffrent dans un bruit assourdissant.

boca do inferno

Le saviez-vous ?

Les nombreux touristes assistent rarement à ce spectacle de la nature. Ne soyez pas déçu. 🙂

Curieusement, ce phénomène ne se produit pas forcément les jours où la mer se déchaîne. Le site est néanmoins magnifique et on peut y apprécier de splendides couchers de soleil.

 

Salle de sport en plein air

Un espace fitness comprenant huit points d’entraînement vous attend sur l’Avenida Diana Spenser, juste avant Casa da Guia. Ouvert 24h/24, gratuit, et face à la mer.

 

CASA DA GUIA

Ne passez pas devant sans vous y arrêter. 🙂 Casa da Guia est un endroit privilégié où l’on découvre un décor hors du commun. Ce lieu de convivialité comprend des restaurants, des boutiques, des bars et des terrasses, perchés sur les falaises et offrant une vue splendide sur l’océan.

bar terrasse

Casa da Guia

Une magnifique demeure inaugurée en 1895 se dresse au milieu de ce parc de verdure. Il s’agit du palais des comtes d’Alcáçovas, habité jusqu’en 1973 par la comtesse d’Alcáçovas, petite-fille du fondateur.

casa da guia

Palais des Comtes d’Alcáçovas

Le palais, magnifiquement restauré, abrite aujourd’hui différentes boutiques. La Quinta de Casa de Guia s’étend sur environ deux hectares. Elle rejoint le phare de Guia (également connu sous le nom de phare “Nossa Senhora da Guia”).

phare au portugal

Phare de Guia

Le phare de Guia est l’un des deux premiers phares mis en service au Portugal en 1761. Le deuxième concerné est le phare “Nossa Senhora da Luza” situé dans la région de Porto.

Les côtes de Cascais étaient jusqu’alors modestement éclairées par des feux allumés autour de la petite chapelle “Nossa Senhora da Guia” située à proximité du phare, et toujours visible de nos jours. Grâce au phare, les navigateurs portugais pouvaient repérer les côtes de Cascais lors de leur arrivée à Lisbonne.

 

Le saviez-vous ?

Le phare de Cabo da Roca que l’on peut apercevoir du Guincho, a quant à lui été mis en service en 1762.

 

Et maintenant, un peu d’escalade. 🙂

les falaises

A droite du phare de Guia se cachent d’impressionnantes falaises où les amateurs d’escalade pratiquent leur sport favori dans un cadre idyllique. L’école d’escalade de Guia propose régulièrement des cours d’initiation (inscription préalable).

 

Le quartier des musées

Les principaux équipements culturels de Cascais sont compris dans un périmètre géographique nommé le quartier des musées, mettant en avant le patrimoine de la ville.

 

PALAIS MUSÉE DU COMTE DE GUIMARÃES ET PARC CARMONA

musée de Guimarães

Palais du comte de Guimarães

Les trésors de Cascais sont souvent bien cachés… Le palais du Comte de Castro Guimarães est une étonnante demeure aux allures de château dominant la mer. Elle se situe dans l’actuel parc du maréchal Carmona.

Le palais fut construit à la fin de XIXème siècle, sous l’initiative de l’irlandais Jorge O’Neill. Puis en 1910, la Tour Saint Sébastien (tel était le nom du palais à cette époque) est vendue au Comte de Castro Guimarães. Le comte légua ensuite son bien par testament au village de Cascais.

visiter lisbonne

Ceci à la condition que la municipalité y ouvre un musée (en conservant intactes les caractéristiques de la demeure, notamment la bibliothèque), ainsi que son jardin au public.

C’est ainsi que depuis 1930, nous pouvons nous promener à loisir dans ce magnifique parc romantique, visiter le musée Condes de Castro Guimarães (fermé le lundi), tout en admirant de magnifiques panneaux d’azulejos.

alentours lisbonne

Azulejos de la fontaine du palais

Le parc du maréchal Carmona tel que nous le connaissons aujourd’hui, résulte quant à lui de la jonction du jardin du palais et du magnifique parc conçu par le vicomte de Gandarinha.

On y trouve une végétation luxuriante, un espace pique-nique, des terrains et des aires de jeux. Il y a aussi un étang où se baignent les canards, un café, et de splendides paons en liberté qui sont fiers de vous présenter leur demeure. 🙂

les espaces verts de cascais

Parc du maréchal Carmona

A noter

– Le marché biologique de Cascais a lieu tous les samedis à partir de 10h dans le parc.

– Le parc Carmona comprend deux entrées : l’une située Av. Rei Humberto II de Italia (côté Marina), l’autre Av. da República (côté Hippodrome)

– Au pied du palais de Guimarães se trouve une toute petite plage, la Praia de Santa Marta.

 

PHARE MUSÉE DE SANTA MARTA ET CASA DE SANTA MARTA

plage santa maria

Phare et Casa de Santa Marta – Photo Viv Lynch – Flickr

Le musée du phare de Santa Marta est ouvert au public depuis juillet 2007. Des expositions y retracent cinq siècles d’histoire de la vie des phares portugais. On y découvre également la technologie des lentilles de Fresnel, et le journal du gardien du phare sur lequel sont enregistrés les phénomènes climatiques. Les plate-formes sont accessibles par beau-temps.

La Maison de Santa Maria, construite en 1902, se situe à proximité du phare. Elle abrite un ensemble d’azulejos du XVIIème siècle riche et varié, acquis par José Lino. Ce fut l’un des propriétaires de la demeure et un grand amateur d’art. On y remarque également un plafond en bois peint à l’huile.

 

CASA HISTÓRIAS PAULA REGO

musées cascais

Casa das Histórias Paula Rego – @cascais.pt

L’artiste peintre contemporaine Paula Rego a choisi Cascais pour édifier la “Maison des Histoires Paula Rego“. C’est ainsi que depuis 2009, ce musée abrite une exposition tournante du travail graphique de l’artiste. On y retrouve également quelques oeuvres de son époux Victor Willing, décédé en 1988.

 

CENTRE CULTUREL DE CASCAIS

expositions

Centre culturel de Cascais

Le centre culturel de Cascais a ouvert ses portes en 2000. Autrefois ancien couvent de Nossa Senhora da Piedade, c’est aujourd’hui un espace multidisciplinaire spécialement dédié aux arts visuels.

Son auditorium lui permet d’accueillir différents événements tels que des spectacles, des concerts, des conférences, ainsi que des séminaires. Des expositions temporaires y sont également organisées.

 

Le saviez-vous ?

Le nom “Cascais” proviendrait du nom de “cascal” qui signifie “coquilles”. Une allusion aux nombreux tas de coquillages rencontrés sur la côte de Cascais – Estoril.

 

MUSÉE DE LA MER ET CASA SOMMER

Le Musée de la mer – Roi D. Carlos, tel est son nom exact depuis 1997, regroupe diverses collections. On y retrouve entre autres des répliques de voiliers, des bateaux de pêche et de plaisance, des fossiles marins, des objets et habits de pêche, ainsi que les récits des pêcheurs du village. Bref, une simple histoire d’amour entre la mer et Cascais.

Musée de la mer – @cascais.pt

Depuis décembre 2016, la Casa Sommer est venu rejoindre le quartier des musées. Il s’agit de l’ancien domicile de l’homme d’affaires millionnaire Henrique Sommer. On y retrouve les archives historiques municipales ainsi que la librairie municipale de Cascais.

 

Autres choses à faire à Cascais

Une journée de visite à Cascais, c’est peut-être un peu court… 🙂 car vous pouvez encore :

– Jouer au golf :Les terrains de golf de Cascais figurent parmi les meilleurs parcours de golf de Lisbonne. Les golfs de Quinta da Marinha et d’Oitavos Dunes feront le bonheur des joueurs amoureux de la nature. Ils s’adressent aux golfeurs de tous les niveaux, du débitant au joueur amateur de challenge.

– Faire de l’arborisme : Rendez-vous dans le Parc de Palmela pour les petites et les grandes aventures. Informations et tarifs.

– Ecouter un concert gratuit au casino d’Estoril : Rien ne vous oblige à jouer… 🙂 Vous pouvez simplement prendre un verre en musique plusieurs soirs par semaine. Entrée gratuite.

– Visiter Sintra : Les plus beaux palais de la région de Lisbonne y sont à découvrir.

 

Bref, si vous êtes arrivés à la fin de cet article, vous savez maintenant quoi faire et quoi voir à Cascais. 🙂