Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!

Les principaux cadrans solaires de la capitale du Portugal

UN CADRAN SOLAIRE BIEN CACHÉ

cadran solaire lisbonne

Cadran solaire Hôpital Santo António dos Capuchos Lisbonne – Source cvc.instituto-camoes.pt

L’hôpital Santo António dos Capuchos, situé dans la rue du même nom à Lisbonne, renferme une partie de l’histoire. L’un des plus anciens cadrans solaires du Portugal, datant de 1586, est visible dans son patio.

Il s’agit d’un ensemble composé de trois cadrans solaires : un horizontal, un vertical et un équatorial d’été. Le tout surplombant un socle recouvert d’azulejos du 18ème siècle.

De nos jours ce cadran solaire est certes “un peu dans l’ombre” de part sa situation géographique, mais aussi par les constructions qui l’entourent et qui le cachent souvent du soleil. 🙂

Ce cadran solaire est signé “FPL 1586”. Les trois lettres pourraient à priori indiquer les initiales du constructeur.

 

L’HORLOGE SOLAIRE DE LA CATHÉDRALE DE LISBONNE

cadran solaire alfama lisbonne

La cathédrale, la , vous l’avez certainement tous vue, de même que l’horloge située sur sa façade. Mais avez-vous remarqué un cadran solaire très discret et passant souvent inaperçu aux yeux de tous ?

Il se trouve sur la façade sud de la cathédrale de Lisbonne, face à la Rua Cruzes da Sé.

 

UN CURIEUX CADRAN SOLAIRE DANS LES JARDINS DE BELÉM

ancre solaire jardin belém lisbonne

Cadran Solaire – Année 60 – Source cvc.instituto-camoes.pt

Celui-ci passe également inaperçu, pourtant il est de taille. Ce cadran solaire à la forme inattendue se trouve dans le jardin de la Praça do Império, face au monastère des Hiéronymites.

Il a été conçu en 1940 lors de l’exposition universelle portugaise. A cette époque un affichage paysagé représentant un demi-cercle dessiné sur l’herbe, indiquait l’heure en fonction de l’orientation du soleil.

Aujourd’hui cet affichage original a disparu et le gazon y a pris place. L’ancre est quant à elle toujours présente, et laissée un tant soit peu à l’abandon. Elle a perdu sa fonction d’origine et suscite de nombreux regards interrogateurs.