Lisbonne : les curiosités de l’Alfama sont souvent bien cachées…

que faut-il voir à alfama

Le quartier historique de l’Alfama séduit toujours les nombreux touristes lors d’une visite à Lisbonne. Il y a certes les incontournables tels que les belvédères et le château Saint Georges, mais il y a également quelques curiosités souvent bien cachées à découvrir.

Voici quelques lieux assez curieux et pourtant souvent méconnus. Suivez-nous dans les rues tortueuses de l’Alfama. 🙂

 

1 – L’une des plus anciennes maisons de Lisbonne

@Daniel Jorge

Cette petite maison est l’une des rares habitations ayant survécu au tremblement de terre de 1755, et encore visible aujourd’hui. Certes le quartier de l’Alfama a été peu touché pas ce séisme, mais les bâtiments qui lui ont résisté ont été démolis au fil des années.

La maison située Rua dos Cegos (aux numéros 20 et 22) est quant à elle toujours en place depuis le XVIè siècle. Sa petite fenêtre carrée et son joli panneau d’azulejos attirent toujours les regards. 🙂

 

Le saviez-vous ?

Ce panneau d’azulejos est une copie de l’original du XVIIè siècle. Il a été réalisé dans les années 1930.

Et maintenant faites quelques pas en arrière pour découvrir l’une des plus belles oeuvres réalisées sur la chaussée portugaise.

 

2 – La calçada Amália Rodrigues

art urbain dans les rues de lisbonne

La “Calçada” est une oeuvre de l’artiste urbain Alexandre Farto (alias Vhils). Elle a été créée en 2015, en hommage à la diva du fado Amália Rodrigues (1920-1999).

Le portrait d’Amália Rodrigues a été réalisé sur le trottoir portugais, au n°42 de la Rua dos Cegos, face au n° 35 de la Rua rua São Tomé. Une curiosité à ne pas manquer à Alfama, notamment sur le trajet du célèbre tramway 28 qui vous déposera au Miradouro das Portas do Sol situé à proximité.

 

3 – Un curieux jardin dans l’Alfama

photo Rui Rebelo – Flickr

Le Jardin des Pichas Murchas est certes curieux car il s’apparente en fait à une petite place, mais sa curiosité réside dans son appellation qui mérite une traduction.

 

Curieux nom

Le nom “Jardim das pichas murchas” signifie le “Jardin des zizis fanés”. Cette appellation est une allusion humoristique aux personnes âgées du quartier de l’Alfama qui s’y retrouvaient pour jouer aux cartes ou tout simplement pour parler de tout et de rien.

 

Le jardin est situé à l’angle de la Rua São Tomé et de la Rua do Salvador, à proximité du belvédère des portes du soleil. Il a pris officiellement son nom en 1992. Aujourd’hui l’endroit est souvent occupé par la terrasse d’un café restaurant situé à proximité.

Le jardin (ou placette) est maintenant fréquenté par des personnes de tous âges, mais son nom sera toujours lié à son histoire. 🙂

 

4 – Ancienne plaque de circulation

curiosités alfama

plaque signalétique

La Rua do Salvador, située dans le centre de l’Alfama, est aujourd’hui une rue calme et peu fréquentée. Pourtant au XVIIè siècle, cette rue était un axe principal reliant les portes du château à la Baixa.

La circulation y était alors difficile car la rue est en montée et étroite, notamment vers son milieu où le non alignement des bâtiments provoque son rétrécissement.

 

Priorité

La mise en place d’une plaque de circulation mentionnant “Année 1686, Sa Majesté ordonne que les carrosses, voitures à cheval et litières qui viennent de l’entrée des portes de Salvador, reculent d’où ils viennent”, mit fin aux disputes et aux bagarres.

 

Les véhicules venant de la Baixa étaient donc maintenant prioritaires. Cette ancienne plaque de circulation se situe entre les numéros 26 et 28 de la Rua do Salvador. Les problèmes de circulation ont donc traversé les siècles. 🙂

 

5 – Monastère de Saint Vincent de Fora

Le monastère de Saint Vincent de Fora (São Vicente de Fora) renferme environ 220 panneaux  de céramiques représentant des scènes de la vie d’autrefois. Mais les curiosités du monastère ne s’arrêtent pas là.

 

A noter

On y retrouve également 38 magnifiques panneaux d’azulejos du XVIIIe siècle, illustrant des fables de Jean de La Fontaine. Quelques leçons de morale à ne pas oublier. 🙂

Les espaces intérieurs sont richement décorés. La sacristie et l’ordonnance du monastère et son plafond peint en “trompe l’oeil”, sont les espaces les plus remarquables.

 

6 – Les habitants de l’Alfama

VISITER ALFAMA

La vie quotidienne d’une quarantaine d’habitants emblématiques du quartier historique de Lisbonne, est illustrée dans un circuit intitulé “Alma de Alfama” (Âme d’Alfama).

Leurs portraits (photographies) réalisés en noir et blanc, sont imprimés et gravés sur des plaques de calcaire. Ils ornent les murs des rues qui sont associées à leurs domiciles ou aux endroits qu’ils fréquentent.

Ces portraits sont l’oeuvre de l’artiste photographe anglaise Camilla Watson. Un bel hommage aux habitants les plus charismatiques du quartier, et un circuit original lors d’une visite de l’Alfama.

 

7 – Le cadran solaire de la cathédrale
cadran solaire alfama lisbonne

Vous avez certainement visité la cathédrale de Lisbonne lors de votre séjour dans la capitale portugaise. Mais avez-vous remarqué son horloge solaire située sur la façade sud de la cathédrale, face à la Rua Cruzes da Sé ?

Cette horloge fait partie des anciens cadrans solaires visibles encore aujourd’hui à Lisbonne.

 

8 – Une jolie façade

façade azulejos lisbonne

Rua do Milagre de Santo António

Cette jolie façade d’immeuble se situe au n°14 de la Rua do Milagre de Santo António. Trois magnifiques panneaux d’azulejos bleus et blancs illustrent les trois miracles de Santo António.

A Lisbonne, les immeubles aux façades décorées d’azulejos sont souvent bien cachés. Celle-ci se trouve dans une rue menant au château São Jorge.

 

9 – Ancienne fontaine de Lisbonne

La fontaine Chafariz d’El Rei (Fontaine du Roi) est la fontaine la plus impressionnante et l’une des plus anciennes de Lisbonne. Elle a été construite à priori durant l’époque mauresque, et s’adossait alors aux remparts de la ville.

Au XIIIè siècle, la fontaine était connue sous le nom de Chafariz de São João. Elle prit le nom de Chafariz d’El Rei lorsque le roi Dinis y entreprit des transformations en 1308.

 

Il fut un temps où...

L’eau de la fontaine était distribuée par six becs en forme d’animaux, chacun étant exclusivement réservé à un groupe social afin d’éviter toutes bagarres et émeutes. Aujourd’hui la fontaine ne possède plus que trois becs, et pas la moindre petite goutte d’eau. 🙁 

 

A l’époque les fontaines assuraient la distribution d’eau potable provenant des nombreuses sources d’eaux chaudes locales. Le nom du quartier “Alfama” vient d’ailleurs d’une expression arabe qui signifie “eaux chaudes”.

La fontaine Chafariz d’El Rei est située dans la partie basse de l’Alfama, à proximité du Tage. Il fut un temps où les marins venaient s’y approvisionner. Aujourd’hui le Palace Chafariz del Rei (hôtel de charme) surplombe le mur de la fontaine située Rua do Cais de Santarém.

 

10 – La Casa dos Bicos

La Casa dos Bicos (Maison des Pointes) possède une particularité. Sa curieuse façade est faite d’une multitude de pierres pointues, il ne faut pas s’y frotter. 🙂

L’intérieur de la Casa dos Bicos renferme également d’autres curiosités telles que des vestiges archéologiques. Elle abrite également la fondation José Saramago. L’édifice se situe au n°10 de la rua dos Bacalhoeiros.

 

11 – L’art urbain

Travessa das merceeiras

Les murs de Lisbonne présentent de véritables oeuvres d’art urbain. Elles sont souvent réalisées sur les murs de bâtiments abonnés.

Vous en rencontrerez certainement en vous promenant dans le quartier de l’Alfama, notamment dans la Travessa das Merceeiras, où se situe l’oeuvre de l’artiste portugais Alexandre Farto (connu sous le nom de Vhils).

Cette véritable sculpture gravée dans la pierre se trouve à deux pas de l’hôtel de charme Memmo Alfama.

 

Mais les curiosités du quartier historique de l’Alfama ne s’arrêtent pas là, il y en a certainement beaucoup d’autres à découvrir. 🙂