De curieuses plaques ornent encore les murs de Lisbonne.

les rues de lisbonne

Rua Nova do Carvalho – Lisbonne

De mystérieuses plaques signalétiques sont encore visibles sur les murs des rues de Lisbonne. Mais quelle est la signification des chiffres que l’on peut y lire ?

A première vue elles sont très anciennes, donc un petit retour en arrière s’impose. Revenons au 19ème siècle…

En 1843, le mathématicien militaire portugais Filipe Folque est chargé de réaliser la carte topographique du Portugal à l’échelle 1/100 000.

Pour cela, il met en place un graphique de triangulation qui lui permet de déterminer des relevés précis, notamment des relevés d’altitudes par rapport au niveau de la mer.

altitude lisbonne

Rua da Escola Politécnica – Lisbonne

Quelques mille plaques en fonte indiquant les différents niveaux d’altitudes rencontrés à des points précis, sont ensuite fixées à trois mètres du sol sur les murs à l’angle des rues de Lisbonne.

 

La fin d'un minutieux travail

La carte topographique du Portugal a été publiée en 1859.

 

De nos jours il ne reste que quelques plaques encore visibles.

On peut en rencontrer Rua Nova do Carvalho (6,5 m), Rua de São Pedro Mártir (19,5 m), Rua da Escola Politécnica (72 m), Travessa do Monte (82,5 m), Largo de São Sebastião da Pedreira (89,6 m), et Travessa de Cima dos Barracks (102,7 m).

Vous saviez certainement déjà que Lisbonne est construite sur 7 collines. Vous connaissez maintenant l’altitude de certaines de ses rues. 🙂

 

A noter

Filipe Folque a participé à la création de l’Observatoire astronomique de Lisbonne, où se trouvent aujourd’hui les horloges déterminant l’heure légale du Portugal.