Visiter Nazaré : Quels sont les endroits à ne pas manquer ?

que voir à Nazaré

Nazaré est certainement l’une des villes côtières les plus pittoresques du Portugal. Son succès touristique s’est accentué ces dernières années lorsque des vagues géantes en ont fait une destination de surf de renommée mondiale.

La ville de Nazaré se divise en plusieurs parties distinctes : le centre ville situé en bord de mer dans la partie basse, le Sítio perché sur une impressionnante falaise, et Pederneira le berceau de la ville. Et bien sûr le fort et la plage du Nord, devenus la scène des surfeurs venus y battre des records.

 

Ce qu’il faut voir et faire à Nazaré

alentours Lisbonne

Si l’atmosphère est très différente entre le bas et le haut de Nazaré, les traditions et les légendes restent partout présentes et sont étroitement liées à la mer.

Partons découvrir les curiosités de ce joli village de pêcheurs, situé à environ 130 kilomètres de Lisbonne.

 

1 – Le centre ville et la plage principale

Le centre ville de Nazaré est composé d’un dédale de ruelles pavées, étroites et perpendiculaires, qui descendent vers la plage. Les bars et les restaurants sont nombreux et la cuisine locale est délicieuse. Les fruits de mer et les spécialités de poisson sont les vedettes des menus.

la plage de Nazaré

@cmnazare

Nazaré est aujourd’hui devenue plus moderne, mais son authenticité et son charme séduisent toujours autant. Il faut se promener dans les ruelles pittoresques et vivantes, pour découvrir des trésors cachés. L’artisanat local est aussi l’un des atouts du village.

La longue plage de Nazaré, la Praia da Vila, est en plein centre ville. Les traditionnelles tentes aux rayures de couleurs vives sont toujours bien alignées, et les bateaux colorés se prélassent sur le sable blanc.

visiter

@cmnazare

Aujourd’hui les activités de pêche se sont déplacées vers le port. Néanmoins quelques pêcheurs font encore sécher le poisson sur la plage, et y raccommodent leurs filets.

 

Autrefois...

L’arte xávega est une ancienne méthode traditionnelle de pêche à Nazaré. Les pêcheurs jetaient leurs gigantesques filets le matin et les remontaient l’après-midi. Les poissons pêchés étaient ensuite vendus directement sur la plage lors d’une vente improvisée.

 

Nazaré bénéficie d’un grand choix d’hébergements que nous vous proposons de découvrir. Les tarifs affichés seront actualisés en fonction des dates de séjour souhaitées.


Booking.com

 

2- Séchage des poissons

les traditions d'un village de pêcheurs

Les séchoirs à poisson occupent la partie sud de la plage centrale (Praia da Vila), à proximité du port. On y retrouve principalement du chinchard (carapau), de la sardine et du poulpe.

Après avoir été vidés, lavés et badigeonnés d’un mélange d’eau et de gros sel, les poissons sont séchés au soleil durant 2 à 3 jours environ.

 

Le saviez-vous ?

La pratique du séchage de poisson peut être différente pour certaines espèces. C’est notamment le cas des sardines et du poulpe qui sont séchés entiers, sans être vidés. Mais ils se font dorer au soleil de la même façon. 🙂 

Cette tradition permet de conserver le poisson durant plusieurs jours. Quelques pêcheurs font encore aujourd’hui sécher leurs poissons sur la plage, avant de les vendre au marché.

 

3 – Les sept jupes de Nazaré

folklore

La signification des sept jupes superposées portées par les femmes de Nazaré est sujette à plusieurs versions. Les plus couramment entendues stipulent que ces sept jupes seraient la représentation des sept jours de la semaine, des sept vagues de la mer, des sept vertus, ou bien des sept couleurs de l’arc en ciel.

Quelque soit la signification exacte, la tradition du costume traditionnel des 7 jupes se poursuit encore aujourd’hui, notamment lors des fêtes folkloriques. Un tablier riche de broderie ou de dentelle recouvre souvent les jupons.

Lorsque les jupes sont utilisées comme tenue de travail, par exemple par les poissonnières, seulement 3 à 5 jupes sont portées, ce qui est déjà pas mal 🙂 . Les femmes veuves que l’on peut rencontrer dans les rues de Nazaré, sont quant à elles habillées de jupes noires.

L’origine des sept jupes de Nazaré restera toujours aussi mystérieuse…

 

4 – Funiculaire de Nazaré

Le funiculaire relie le centre ville de Nazaré (notamment la plage principale) au sommet de la falaise, endroit appelé le “Sitio”.

L’ascenseur parcourt depuis 1889, année de son inauguration, une distance de 318 mètres sur une pente de 42%.

 

A noter

Le funiculaire de Nazaré a été conçu par l’ingénieur français Raul Mesnier du Ponsard, disciple de Gustave Eiffel. Il a également construit le célèbre ascenseur de Santa Justa ainsi que les funiculaires de Lisbonne.

Certes les véhicules sont aujourd’hui plus modernes et plus spacieux, mais l’un des plus beaux panoramas sur le littoral portugais reste quant à lui inchangé et vous attend toujours à l’arrivée. 🙂

Les plus courageux pourront emprunter l’ancien chemin de sable aujourd’hui pavé, pour se rendre de la plage centrale au Sítio.

 

5 – Sítio de Nazaré

côte portugaise

Photo Chris Rimmer – Flickr

Le quartier du Sítio s’étend au sommet d’une falaise surplombant la mer à 110 mètres d’altitude. Ici, arrêt sur image 🙂 . Le point de vue de Suberco situé sur le promontoire du rocher, offre un panorama spectaculaire sur le village de Nazaré.

Un petit conseil : La vue est encore plus saisissante à l’aube ou au crépuscule. Une carte postale vivante à glisser dans vos souvenirs.

 

Il fut un temps où...

Jusqu’au XVIIIe siècle, les habitants de Nazaré vivaient sur les falaises. L’océan recouvrait alors le centre actuel de Nazaré.

Le Sítio est accessible par le funiculaire, en voiture ou bien à pied.

@cmnazare

Le Sítio est certes très visité par les touristes, mais c’est également un lieu de prédilection pour les pèlerinages. C’est ici que la Vierge (Notre-Dame de Nazareth), selon la légende, serait apparue.

Les points d’intérêts les plus emblématiques sont la petite Chapelle de la Mémoire et le sanctuaire de Notre-Dame de Nazareth. Le musée Dr. Joaquim Manso quant à lieu retrace l’histoire et les traditions du village de Nazaré.

 

Le mur de protection

On peut encore remarquer, dans la partie historique du Sitio, quelques vestiges d’un mur qui fut construit au milieu de XVIIIe siècle pour protéger les habitations des tempêtes de sable apportées par les vents du Nord.

Une route conduit vers la pointe de la falaise, vers le Fort São Miguel Arcanjo et la Plage du Nord (Praia do Norte). Deux lieux où les surfeurs dévalent les vagues gigantesques de Nazaré.

 

6 – Chapelle de la mémoire

histoire

Photo Antonio Garcia – Flickr

L’Ermitage de la Mémoire, également appelé Chapelle de la Mémoire (Capela da Memória), se trouve tout en haut du Sítio de Nazaré. La construction de cette petite chapelle est liée à la légende de Nazaré.

 

La légende du miracle de Notre-Dame de Nazaré

La légende raconte que par un jour brumeux de l’année 1182, Dom Fuas Roupinho était venu chasser le long de la côte. Son cheval, poursuivant un cerf dans les bois qui couvraient alors le rocher, se dirigeait à grande vitesse vers la partie abrupte de la falaise.

Le cavalier conscient du danger, fit appel à la Vierge pour lui demander de l’aide. Le miracle eut lieu et le cheval s’arrêta net au bord du précipice, sauvant ainsi la vie du cavalier.

légende de nazaré

En guise de remerciement, Dom Fuas Roupinho fit construire une petite chapelle pour commémorer l’événement. Son intérieur est totalement décoré d’azulejos bleus et blancs illustrant cette légende.

Le toit de la chapelle en forme de pyramide est également entièrement recouvert d’azulejos. On peut également remarquer un petit panneau de céramique faisant allusion au miracle, sur le mur extérieur situé face à la mer.

 

7 – Sanctuaire de Notre-Dame de Nazaré

portugal

Le sanctuaire de Notre-Dame de Nazaré a été fondé au XIVe siècle par le roi Dom Fernando Ier. Il a ensuite connu de nombreuses transformations au cours des siècles, pour aboutir à l’architecture que nous lui connaissons aujourd’hui. C’est le principal édifice du Sítio.

L’église abrite l’image sacrée de Notre-Dame de Nazaré, une Vierge noire, sculptée dans le bois. Cette image sacrée se trouvait auparavant dans la Chapelle de la Mémoire. On y remarque également un ensemble de 6 568 carreaux d’azulejos réalisés par le céramiste néerlandais Willem Van der Klöet.

 

Pèlerinage

Une importante fête religieuse s’y déroule le 8 septembre de chaque année. Des processions, des danses folkloriques et des touradas (corridas portugaises) sont organisées durant plusieurs jours.

Le kiosque à musique situé sur la place du Sítio et face au sanctuaire, a fêté quant à lui ses 100 ans en 1997. Il s’y déroule à nouveau différentes animations culturelles.

 

8 – Belvédère de Pederneira

belvédère nazaré

@cmnazare

Un splendide panorama est à découvrir au point de vue de Pederneira, lieu où l’histoire de la ville de Nazaré a commencé. Pederneira est aujourd’hui l’un des quartiers de Nazaré, situé à l’extrémité opposée à la plage. Mais il n’en a pas toujours été ainsi …

Auparavant la ville de Nazaré s’appelait Pederneira. C’était l’un des quatorze villages rattachés à Alcobaça. L’océan et les dunes de sable recouvraient alors les terres côtières de Nazaré, occupés aujourd’hui par des habitations.

Puis après avoir obtenu le titre de municipalité et après plusieurs siècles, la ville de Pederneira a changé de nom. En 1912, la ville s’appelle dorénavant Nazaré, nom lié à la légende de Notre-Dame de Nazaré. L’ancien hôtel de ville du village se trouve toujours sur la place Bastião Fernandes.

visiter nazaré

Pilori Pederneira Nazaré – Photo cm-nazare.pt

Curiosité

Un pilori qui s’avère être un silex monolithique constitué d’un fragment de tronc fossilisé, est visible sur cette place depuis 1886.

Avec ses quelques 150 millions d’années d’existence, le “pelourinho de Nazaré” est l’un des plus anciens monuments naturels au Portugal. Le pilori manuélin datant du 16e siècle a quant à lui été détruit.

 

9 – Fort et vagues géantes de Nazaré 

Le fort de São Miguel Arcanjo est le point de rencontre des surfeurs intrépides qui viennent y battre des records.

où faire du surf au portugal

@cmnazare

Le fort de Nazaré se situe sur la pointe rocheuse du Sítio, entre la plage du nord et la plage du centre ville. C’est aujourd’hui le point de rendez-vous de nombreux amateurs de vagues géantes pouvant atteindre jusqu’à 30 mètres.

Les premières pierres du fort de São Miguel Arcanjo ont été posées en 1577. Sa construction avait pour but de défendre la côte portugaise contre les attaques des pirates. Puis le fort a ensuite connu différentes transformations au milieu du 17e siècle.

Le fort est certes assez petit par sa taille mais grand par sa résistance, notamment face aux invasions françaises. Après avoir rempli ses fonctions militaires, on y installa un phare en 1903. Il devient ainsi un point de repère important pour les pêcheurs.

Depuis quelques années les plus grands surfeurs internationaux viennent y affronter des vagues énormes. Le fort de São Miguel Arcanjo est devenu l’un des sites les plus touristiques de Nazaré, et un spot de surf incontournable. 🙂

la plus haute vague surfée au portugal

Le fort est ouvert au public depuis 2015. Il abrite le Surfer Wall, une exposition permanente regroupant une trentaine de planches offertes par les grands surfeurs qui ont affronté les vagues géantes de la Plage du Nord. Chaque planche est illustrée d’une courte biographie de chacun d’entre eux.

On y trouve également le Centre d’Interprétation du Canyon de Nazaré (Canhão da Nazaré) qui permet de mieux comprendre la création des vagues gigantesques de Nazaré.

 

Pourquoi ces vagues gigantesques à Nazaré ?

Nazaré possède une particularité : une gorge sous-marine connue sous le nom de “Canhão da Nazaré”, qui attend une profondeur maximale de 5 km et qui s’étend sur environ 170 km.

L’énergie de la houle s’y concentre et produit des vagues démesurées pouvant atteindre une hauteur de 30 mètres, soit l’équivalent d’un immeuble de 8 étages.

 

10 – Plage des surfeurs

La plage du Nord (Praia do Norte) est connue pour ses vagues géantes qui déferlent principalement durant les mois d’hiver. Des surfeurs professionnels internationaux viennent y battre des records. Des petits points noirs sur un mur d’eau… 🙂

La hauteur des vagues et la rapidité de leur déferlement obligent les surfeurs à se faire remorquer en jet-ski.

 

Guinness World Records

En 2017, le brésilien Rodrigo Koxa a établi le record du monde officiel de la plus haute vague jamais surfée (24,38 mètres). Il a ainsi dépassé le record détenu précédemment par Garrett McNamara en 2011 avec une vague de 23,77 mètres.

Des championnats internationaux de surf tels que le Nazaré Challenge ainsi que le Nazaré Pro qui fait partie du circuit mondial Big Wave Tour de la WSL (World Surf League), s’y déroulent.

La plage des surfeurs de Nazaré est aussi la plage de tous les amateurs d’activités nautiques (kitesurf, planche à voile, pêche sportive), mais attention car il y a beaucoup de vent. Une jolie végétation sauvage l’entoure.

La grotte “Forno de Orca”, formée par une érosion marine typique, se trouve à proximité de la plage, au pied de la falaise du Sítio. Elle est visible et accessible les jours de mer calme, et à marée basse.