Le pilori des Távoras

pelourinho do chao salgado lisbonneBien caché et souvent méconnu des Lisboètes, le Beco do Chão Salgado, situé à proximité de la célèbre pâtisserie “Pastéis de Belém”, renferme une curieuse colonne de pierre.

 

Le pilori appelé Pelourinho dos Távoras

Il fut érigé à la demande de D. José I, en mémoire d’un scandale qui a marqué l’histoire du Portugal.

En 1758, le marquis de Pombal profita d’un attentat contre le roi D. José I, pour en accuser la famille Távora, proche des jésuites s’opposant à ses réformes sociales.

La sentence fut cruelle et sauvage. Cinq membres de la famille (dont la marquise de Távora) furent condamnés à mort, torturés et exécutés en public devant l’actuel palais du président de la République.

Les cinq anneaux sculptés entourant la colonne de pierre symbolisent ces cinq exécutions. Cet attentat simulé engendra également l’expulsion des jésuites du royaume. Le marquis ne fit pas dans la demi-mesure. Le moyen pour neutraliser ses adversaires fut radical. A ne pas reproduire…

Le “Pelourinho dos Távoras” fut aspergé de sel pour que plus rien n’y pousse, d’où son surnom “Pelourinho do Chão Salgado” (pilori du sol salé).